Les anti rides

Le 24/01/2013 à 10h04 - Produits esthétique

Les progrès de la cosmétique permettent de conserver une peau en bonne santé et retarder l’apparition des rides.

À 30 ans
À 30 ans, la peau est ferme et souple. Pourtant, on commence à voir ridules et autres petits creux autour des yeux ou au niveau du front. Ce sont les prémices des rides d’expression. Si le vieillissement de la peau est inéluctable, il est possible de protéger son épiderme des agressions extérieures pour retarder le processus.
Utilisez des antioxydants et un indice solaire pour conserver le plus longtemps possible votre capitale jeunesse. Choisissez les formules à base de vitamine C ou E (antioxydants efficaces) au moment d’acheter vos produits cosmétiques. Pour la protection solaire, un IPS de 15 minimum est l’idéal. Les antioxydants vont détoxifier la peau et neutraliser les radicaux libres responsables des agressions quotidiennes des cellules. Ces radicaux libres proviennent du tabac, du stress, de la pollution, d’une alimentation déséquilibrée... etc.  Quant à l’écran solaire il protéger l’épiderme des rayons du soleil, premier responsable du vieillissement cutané.
Anti rides

À 40 ans
À 40 ans, la peau est moins tonique. Le renouvellement des cellules se fait moins bien. Du coup, la peau est plus terne, le visage fatigué et les rides d’expression se creusent. La zone du regard est généralement la première touchée. Aux cernes, poches, pattes d’oie viennent s’ajouter les paupières légèrement tombantes, qui signifie que la peau perd de son élasticité.
Pour stimuler le renouvellement cellulaire et tonifier l’épiderme, vous avez les acides de fruits, la vitamine A acide et le rétinol. Ils exercent un effet desquamant grâce auquel les cellules mortes en surface qui ternissent le teint sont éliminées. L’épiderme est alors plus lisse et plus lumineux. Ces actifs stimulent par ailleurs les échanges cellulaires ce qui favorise la production de nouvelles cellules. Appliquez-les de préférence pendant l’hiver. L’été et le printemps, appliquez une crème solaire en plus à chaque exposition au soleil.

À 50 ans et plus
Au-delà de 50 ans, la peau perd de sa densité et devient sensible aux agressions du quotidien. En effet, le métabolisme cellulaire ralentit, et le taux d’hormones diminue provoquant une atrophie des tissus. L’ovale du visage est moins net, les joues se creusent, et la peau a du mal à se détendre alors qu’elle ne cesse d’être froissée en raison des contractions musculaires.
Ici, il faut regonfler la peau en eau pour qu’elle retrouve son aspect bombé. Il faut également agir en profondeur pour stimuler la production de collagène dans le but de redensifier l’épiderme. Misez sur les peptides pour rétablir un taux hydrique convenable. Nécessaires aux fonctions réparatrices de l’épiderme, les peptides favorisent la régénération de la peau. Ils consolident sa barrière de protection et accélèrent l’épaississement du derme. Des soins plus profonds sont aussi indiqués pour accroître le rythme de la production de collagène. Ce dernier est un composant naturel de la peau qui garantit la conservation de sa texture et le maintien de sa souplesse. Le collagène raffermit en outre l’épiderme. À 50 ans, un peeling plus ou moins léger réalisé par un dermatologue est également indiqué.