Les bienfaits de l'algue rouge en sérum

Le 19/01/2015 à 08h14 - Infos esthétique

Durant des années, les chercheurs du groupe Solazyme, expert en biotechnologie, ont étudié les Micro-algues (algues microscopiques) pour en faire des sources d'énergie renouvelables. C’est au cours de leurs multiplies expériences qu’ils découvrent en 2008, au hasard, un puissant actif qu’ils baptisent Acide Alguronique et dont les propriétés sont plus puissantes que celles de l’acide hyaluronique : il protège la peau, la régénère lorsqu’elle est endommagée et ralentit son vieillissement. Les scientifiques d’Algenist trouvent alors le moyen de mettre au point une gamme de soins anti-âge basée sur ce nouvel actif. À l’heure actuelle, les microalgues doivent faire face à la concurrence des algues rouges qui ont également révélé leur redoutable vertu anti-âge.  La dernière innovation en date est signée Clinique.
Serum algue rouge

L’action de l’algue rouge dans le nouveau sérum anti-âge de Clinique
Les laboratoires Clinique, appartenant au groupe Estée Lauder Corporation, ont dévoilé cette année son nouvel élixir de jeunesse : le Smart Custom-Repair Serum. Il a fallu 5 ans de recherche pour développer ce sérum contenant 37 brevets et des variétés spécifiques d’algues rouges, toutes cultivées en Israël. L’efficacité du sérum se mesure à sa capacité à cibler les dommages visibles et invisibles de la peau du visage pour ensuite les bombarder de molécules réparatrices afin d’amorcer une régénération des cellules cutanée. Ce qui fait dire qu’il s’agit d’un sérum intelligent ! Durant les 5 années de développement du produit, les scientifiques ont mené plusieurs tests afin de trouver la meilleure combinaison des ingrédients actifs et des agents apaisants, avec comme principal composant les algues rouges. Ces derniers proviennent des cours d’eau traversant les déserts israéliens. Le complexe intègre également des extraits de caféine, des extraits de réglisse ou encor, des extraits de raisins, pour ne citer que ces quelques composants.

Les promesses de ce sérum à base d’algues rouges
Les promesses de résultat sont nombreuses. Notamment, le sérum laisse une peau lisse, douce, ferme et tonique : le relâchement de la peau n’est plus qu’un lointain souvenir ! Elle est débarrassée des irritations et cesse de démanger grâce aux vertus apaisantes du sérum. Les applications régulières finissent par engendrer un joli teint lumineux, éclatant, parfaitement uniforme. Quant aux taches brunes, le sérum réussit à les réduire considérablement. Enfin, les rides et ridules sont quasiment inexistantes de cette nouvelle peau, et, quand elles sont présentes, elles sont discrètes. Les tests ont révélé que tous ces résultats sont visibles après 12 semaines d’utilisation du Smart Custom-Repair Serum. On notera que le Smart Custom-Repair Serum est adapté à toutes les peaux, quel que soit l’âge ou la carnation de l’utilisatrice.

Algues rouges et cosmétiques
Les algues rouges exploitées en cosmétologie et en esthétique sont de 3 variétés. Le Palmaria Palmata (Dulse) est réputé pour garantir une excellente hydratation et assurer une forte reminéralisation de la peau.  Le Lithothamnium Calcareum (Lithothamne) possède une forte teneur en calcium et magnésium. Il est intégré dans la formule des soins reminéralisants et exfoliants. Le Porphyra ombillicalis, est présent dans les écrans solaires. Il y a enfin l’Asparagopsis armata. Ces algues rouges sont souvent utilisées en association avec la criste-marine, gorgée de vitamine C et d’Iode.