Pourquoi utiliser de l'autobronzant en hiver ?

Le 03/02/2014 à 08h22 - Produits esthétique

Pas de chance, le joli bronzage que vous avez affiché au retour des vacances d’été n’est plus qu’un souvenir. Et l’hiver n’arrange pas les choses ! Le manque de soleil ne fait que rendre le teint encore plus pâle... Pourtant, les beaux jours sont encore loin. Pour y remédier et afficher une bonne mine pendant toute la saison froide, les autobronzants sont vos meilleurs alliés.

3 bonnes raisons d’utiliser un autobronzant cet hiver
Premièrement, les autobronzants ne se contentent plus uniquement de dorer la peau. Les autobronzants nouvelle génération sont de véritables soins tout-en-un. Ils contiennent désormais des agents hydratants qui évitent à la peau de se dessécher. Certains produits sont par exemple enrichis d’huile d’argan.
Deuxièmement, les autobronzants sont bien plus pratiques qu’un bronzage en cabine quand on n’y connaît rien. En effet, le bronzage en cabine présente de nombreuses contraintes, comme l’identification du phototype avant de choisir la durée du bronzage au risque d’avoir un teint orangé ou même une maladie de la peau.
Celles qui ont déjà eu une mauvaise expérience avec la cabine UV trouveront dans ce type de produit une alternative efficace et sans danger. De plus, les autobronzants sont de plus en plus faciles à étaler puisque de nombreuses textures et formes sont proposées : gel, lingette, spray… Chacune trouvera forcément un autobronzant qui saura répondre à ses attentes.
Troisièmement, l’autobronzant peut s’utiliser tout l’hiver sans danger. Vous pouvez en mettre tous les jours selon l’intensité du bronzage souhaité sans risquer d’endommager votre peau. Celles qui préfèrent s’emmitoufler dans des vêtements chauds sans dévoiler un centimètre de peau peuvent toujours se rabattra sur l’autobronzant pour le visage pour avoir bonne mine.
Autobronzant en hiver

Comment choisir son autobronzant ?
Pouvoir choisir ses produits est un privilège. Mais quand le choix est très large, on a souvent du mal à s’y retrouver et finalement, on ne sait plus quel produit acheter. Le choix d’un autobronzant est assez délicat, car un produit qu’on ne saura pas utiliser comme il faut risque de laisser des démarcations disgracieuses ou pire encore, nous faire une peau de zèbre.
Si l’utilisation d’un autobronzant est une grande première pour vous, choisissez un gel teinté. Toutes les marques de cosmétiques en proposent. Ce type de produit convient aussi bien pour le corps que pour le visage. Le grand avantage est qu’il s’élimine facilement à l’eau et au savon. Si vous pensez avoir abusé du gel, il suffit de passer sous la douche et le tour est joué. Pour ne pas virer de couleur du tout au tout, préférez un gel légèrement teinté qui offre un hâle très naturel.
Les expertes en application d’autobronzant peuvent choisir un gel, un lait ou une brume à microdiffusion. Les lingettes sont surtout pratiques pour les petites retouches.
Il faut savoir que le principal actif qui nous donne un joli teint hâlé est la molécule dihydroxyacétone ou DHA. La concentration de cet ingrédient clé diffère d’un produit à un autre. Il faut donc lire attentivement les étiquettes. Si les peaux mates peuvent à peu près tout se permettre en matière d’autobronzant, les peaux claires ont intérêt à choisir un produit à hâle progressif pour ne pas paraître trop « artificielles ».