Tout sur le micro-needling

Le 25/08/2014 à 08h45 - Dossiers esthétique

L’expression micro-needling peut-être traduite pas minuscule-aiguille. Il s’agit d’une technique basée sur les aiguilles, destinée à offrir à la peau un rajeunissement. Par certains aspects, il rappelle le principe de la mésothérapie. D’une manière générale, le micro-needling lisse les rides, redonne du volume, corrige la texture cutanée, restaure l’éclat et repulper la peau. Afin d’offrir ces résultats, les aiguilles du micro-needling excitent les fibroblastes. Ces derniers sont des cellules du derme responsable de sa solidité dans le temps. Le micro-needling se décline en plusieurs techniques.
Micro Needling

Le principe du micro-needling
On englobe dans cette expression l’ensemble des procédés techniques caractérisé par la présence d’un roller parsemé micro-aiguilles. Ces dernières criblent la peau dans le but d’entraîner une réponse reconstitutrice. Elle se différencie de la mésothérapie par la grande quantité de trous microscopiques générés.
Par ailleurs, le roller commence à perforer et ensuite injecte les produits, alors que dans la mésothérapie ces deux actions se font en simultanée. À l’heure actuelle, aucune démarche standardisée n’a été mise au point. De ce fait, on trouve divers techniques en fonctions des équipements.

Recommandation avant la première séance de micro-needling
Après que le médecin constate l’absence totale d’une quelconque contre-indication, il expose à sa patiente les règles de vie à respecter à la fin de la séance. Par exemple, il est formellement interdit de se maquiller durant une journée ou de faire un bronzage sur toute la semaine suivant la fin du traitement. En fonction de l’état de la patiente, le médecin décide de l’usage ou non d’une crème anesthésiante. Le jour du traitement, il procède à une désinfection minutieuse de la peau avant de débuter le micro-needling. Étant donné le haut niveau de technicité qu’elle requiert, et ce, même si la description du procédé est assez simple, il est vivement recommandé d’effectuer le micro-needling chez un praticien expérimenté et formé.

Déroulement du micro-needling
Le médecin fait rouler le roller sur tout le buste de la patiente, du visage au décolleté. Une fois les micro-trous réalisés, il enduit les zones à traiter d’une mixture destinée à la revitalisation (par exemple : le NCTF 135 de Filorga). Le produit va alors s’infiltrer dans les minuscules orifices qui viennent d’être créés. Le micro-needling se compose de 3 séances à intervalle de 15 jours. Un mois après la 3e séance, un ultime traitement est requis. Autant l’annoncer tout de suite, cette pratique engendre des douleurs vives. Après chaque séance, des rougeurs, et éventuellement un œdème, font leur apparition. Ils disparaissent après une journée ou deux. Dans le cas de traitement de choc, ils sont visibles jusqu’à 5 jours.

Micro-needling doublé d’un traitement complémentaire
Le micro-needling est compatible avec la radiofréquence. D’ailleurs il existe des appareils sur lesquels les deux protocoles sont associés. On parle alors d’appareils multidimensionnels. Ces derniers sont encore plus efficaces puisqu’à l’action du micro-needling vient s’ajouter celle des courants électriques à fréquence élevée.

Le micro-needling chez l’esthéticienne
En salon d’esthétique, on trouvera un appareil appelé Oxyendoneedling. Son action se limite à l’épiderme. Il permet de raviver l’éclat du teint et revigore la peau.