Chirurgie esthétique des seins, la réduction mammaire

Le 05/03/2013 à 08h00 - Dossiers esthétique

Ce sujet va paraître étrange aux femmes qui ne rêvent que de remplacer leur bonnet A par un bonnet C, mais il s'agit la deuxième opération de chirurgie esthétique et reconstructrice la plus demandée en France. A l'inverse de sa cousine, la pose d'implants destinés à augmenter le volume des seins, la réduction mammaire ne bénéficie pas d'une grande médiatisation. Ainsi les femmes qui songent à ce type d'intervention sont souvent mal informées sur les conditions pour pouvoir être opérée, la technique utilisée et les conséquences de l'opération.

Pourquoi vouloir faire diminuer le volume de ses seins?
Dans une société ou l'archétype de la femme parfaite se doit d'avoir une poitrine volumineuse, la volonté d'avoir recours à une réduction mammaire est souvent mal comprise par l'entourage, en particulier par ces messieurs. Cependant, une poitrine trop importante par rapport au reste de la silhouette de la femme peut entraîner des douleurs dorsales chroniques et une attitude voûtée qui peut créer des complications physiques au fil des années.
D'autre part, les femmes concernées ont du mal à trouver de beaux sous-vêtements à leur taille : les soutiens gorges grandes tailles ressemblent souvent à des rideaux munis de bretelles épaisses et de baleines aussi discrètes que des hippopotames, pas très sexy... Autre point délicat : il devient difficile de s'habiller car tous les vêtements légèrement décolletés qui sont élégants et raffinés sur une petite poitrine, deviennent vulgaires et aguicheurs sur une poitrine plus ronde.
Cela peut faire sourire mais outre les douleurs dorsales, le fait d'avoir du mal à s'habiller comme on le veut et de ne pas pouvoir pratiquer certains sports devient un handicap dans la vie de tous les jours auxquels les femmes concernées peuvent être tentées de remédier par une opération chirurgicale.
Résultat réduction mammaire

En quoi consiste l'opération?
L'objectif de l'opération est d'obtenir la forme d'un sein naturel avec une taille de bonnet qui correspond à votre silhouette et dont vous aurez convenu avec le chirurgien au préalable.
En pratique, l'intervention qui dure entre une et deux heures consiste à retirer l'excédant de graisse, de glande et de peau, ainsi qu'à remonter le mamelon et l'aréole pour garder le galbe naturel du sein. L'incision se fait sous forme de T à l'envers dans le sillon du sein sous le mamelon.
Une journée ou deux de garde en clinique sont nécessaires pour surveiller la cicatrisation et il faut prévoir un mois au total sans activité physique intensive. Comptez trois semaines pour la disparition des ecchymoses, durée à prévoir si vous ne voulez effrayer personne.

Tarifs et prise en charge
La réduction mammaire est considérée comme une opération de chirurgie reconstructrice sous certaines conditions par la sécurité sociale, ce qui permet d'être remboursée d'une partie des frais. Les très jeunes filles peuvent être opérées à partir de 16 ans en cas de douleurs dorsales très importantes confirmées par le chirurgien. 
La patiente s'acquitte tout de même des dépassements d'honoraires des praticiens qui s'élèvent en moyenne de 1500 à 3000 euros selon la couverture de la mutuelle.