Fabriquer ses cosmétiques bio maison, pourquoi pas?

Le 15/04/2013 à 08h00 - Dossiers esthétique

Par souci d'économies, d'écologie ou tout simplement par goût, de plus en plus de femmes choisissent de fabriquer elles-même leurs cosmétiques. Avec un garde-manger bien rempli, de l'imagination et un chouïa de dextérité, on peut se constituer une base assez impressionante de produits de maquillage et de soin.

 

Les produits de soins 

Crèmes hydratantes, lotions, exfolliants... Tous ces produits peuvent être réalisés chez vous à conditions d'être fabriquées, conditionnées et stockées dans des conditions d'hygiène optimales. En effet les produits que vous allez fabriquer vont être entièrement sans conservateurs. Cela signifie que vous ne pourrez pas les stocker dans les mêmes condtions que votre crème de jour Nivéa. Il en va de même pour la fabrication et le conditionnement, assurez vous bien que les futurs contenants sont stérilisés et que vous travaillez dans un environnement aussi sain que possible. Ce serait dommage d'attraper un germe ou une allergie à cause d'un produit que vous auriez réalisé vous-même.

Tous les produits de soins sont composés par la même formule de base : un corps gras + un liant + un principe actif. On peut naturellement y rajouter des colorants naturels, des parfums, des pigments... On peut prendre exemple du gommage à l'argile. On mélange de l'argile en poudre avec de l'eau et une cuillère à café de poudre d'amandes, et le tour est joué.

 

Cosmétiques maison

 

Le maquillage 

Là ça se complique. La fabrication en elle-même n'est pas forcément plus compliquée en soi mais elle demande plus de matériel et de produits. Il existe des sites comme aroma zone qui proposent des recettes détaillées pour réaliser rouges à lèvres, eye-liner et autres poudres compactes en un tour de main. Pour certains produits, on est obligé d'avoir recours à des conservateurs comme le shampooing. En effet la solution contient beaucoup d'eau ce qui la rend sensible aux germes et moisissures. Rassurez-vous cependant, les conservateurs ne sont pas forcément nocifs et ils seront utilisés à très petites doses.

Les rouges à lèvres sont réalisés à partir de cire d'abeille pour donner la texture, des huiles végétales utilisées comme liants et de pigments ou micas pour donner la couleur souhaitée.

Les mascaras et eye liner sont composés d'une phase acqueuse (eau minérale ou hydrolat), d'un gelifiant (gomme guar ou gomme adragante) et de pigments pour donner la couleur. Par contre, vous devrez vous procurer des contenants vierges pour pouvoir utiliser les produits. Pour des raisons d'hygiène et de sécurité, il vaut mieux éviter de reprandre des contenants de vos anciens produits de maquillage car ils se lavent mal et peuvent provoquer des réactions avec le nouveau produit.

Les poudres compactes suivent la même formule : une base poudrée (talc, amidon de maïs...), un corps gras qui sert de liant (beurre, huiles végétales) et des pigments déclinables à l'infini selon le résultat souhaité. Par contre il vous faudra investir dans un godet spécial pour la poudre et dans une presse de compactage pour pouvoir obtenir une poudre compacte, plus simple à appliquer qu'une poudre libre.

 

On espère vous avoir donné quelques idées pour vous lancer, n'hésitez pas à enrichir cet article avec des trucs et astuces si vous fabriquez déjà vos propres produits.

Articles recommandés

  1. Les huiles de massage Weleda Les huiles de massage Weleda
  2. Nostalgia Organics, la petite marque qui monte Nostalgia Organics, la petite marque qui monte
  3. La mode des cosmétiques sans odeur, bonne ou mauvaise nouvelle? La mode des cosmétiques sans odeur, bonne ou mauvaise nouvelle?
  4. Gommage maison, recettes de grand-mère Gommage maison, recettes de grand-mère