La chirurgie esthétique des mâchoires en Corée du Sud

Le 30/05/2013 à 08h00 - Infos esthétique

La Corée du Sud compte parmi les pays qui connaissent le plus grande concentration d'actes de chirurgie esthétique par habitants. On connaissait jusque là les opérations un peu barbares qui visaient à faire ressembler de jeunes asiatiques à des européennes. Mais la dernière mode consiste à modifier la mâchoire, une opération à hauts risques qui se finit mal une fois sur deux...

Cette opération est généralement prescrite en cas d'un défaut sévère de la mâchoire, quand la position de cette dernière handicape la vie courante des patientes. Certaines jeunes et moins jeunes Coréennes du Sud franchissent à présent le pas pour reculer les mâchoires inférieures en vue d'affiner leur visage.

Mais si ce n'était qu'un effet de mode sans danger comme celle des cheveux blonds, il n'y aurait pas de raisons de s'inquiéter. Il se trouve par contre, que cette opération est d'une part beaucoup plus visible qu'une rhinoplastie (opération du nez) ou qu'une injection de botox car elle modifie profondément et de manière durable le squelette facial. D'autre part, cette opération de chirurgie esthétique est très risquée avec une chance sur deux de créer des complications post-opératoire. Les risques vont d'une perte de sensibilité, à une paralysie de la mâchoire... Les deux sont très handicapants pour les actes de la vie courante aussi évidents que parler ou manger.

Si le choix de se faire opérer volontairement de la mâchoire dans un seul but esthétique nous paraît invraisemblable, c'est aussi parce qu'en France, nous ne subissons pas une telle pression des médias pour se faire retoucher par un chirurgien. En Corée du Sud, on peut voir affiché sur une affiche de 12m2 : "Elles l'ont toutes fait sauf toi" à propos de la chirurgie esthétique, en exhibant une femme d'une beauté divine. Des stars viennent sur des plateaux de télévision vanter les mérites de telle ou telle clinique et comment la chirurgie esthétique les a au choix : fait revivre, prendre un nouveau départ dans la vie, fait décoller sa carrière... Pas facile de résister à l'effet de groupe ou à la pression sociale de la beauté à tout prix, surtout quand on vous fait comprendre que toutes vos lacunes viennent de votre mâchoire mal fichue!

Chirurgie esthétique des mâchoires en Corée

Côté complications, l'agence de défense des consommateurs a enregistré 89 plaintes en 2012, de jeunes filles au mieux défigurées, au pires handicapées à vie. Une étudiante de 23 ans a même mis fin à ces jours suite à l'opération, elle ne pouvait plus mâcher ses aliments et le sectionnement accidentel d'un canal lacrymal dessèche ses yeux et l'empêche de pleurer. 

 

Après ses évènements dramatiques, un avocat a récemment proposé d'imposer un âge minimum avant de pouvoir recevoir une intervention de chirurgue esthétique. Il estimerait que la jeunesse serait sans doute plus sujette à une opération sur un coup de tête sans prendre le temps de bien choisir son chirurgien et sans prendre en compte les conséquences de l'opération.

La professeur de sociologie Coréenne Lim In-Sook propose avant toute mesure juridique, de s'attaquer aux racines du problème : la suprématie totale de l'apparence physique et de la beauté sur les autres qualités pour les femmes dans la société Coréenne .