Tout savoir sur le maquillage semi-permanent

Le 11/08/2014 à 08h37 - Dossiers esthétique

Avoir à se maquiller chaque matin est une corvée pour certaines femmes qui souhaitent pourtant afficher une mine radieuse au quotidien. La solution ? Le maquillage semi-permanent.

Le maquillage semi-permanent, de quoi s’agit-il ?
Comme son nom l’indique, il s’agit d’un maquillage qui ne s’enlève qu’après un certain temps. Pour un maquillage semi-permanent, on utilise des pigments minéraux qui se dissipent avec le temps et le renouvellement cellulaire. Ces produits sont introduits sous l’épiderme. Quant à la durée, cela dépend principalement de la qualité du produit, mais aussi d’autres facteurs comme la vitesse de la régénération cellulaire qui peut être différente d’une personne à une autre.  Une exposition trop régulière au soleil peut également raccourcir la durée de ce type de maquillage. Notons qu’un maquillage réussi peut durer jusqu’à 4 ans.
Maquillage semi permanent

Les avantages du maquillage semi-permanent
Le maquillage semi-permanent présente de nombreux avantages. D’abord, ce type de maquillage est très pratique pour les femmes qui n’ont pas beaucoup de temps à y consacrer. Plus la peine de se maquiller tous les matins ! Le maquillage semi-permanent permet d’avoir un visage toujours maquillé, à n’importe quel moment et n’importe où. Il est aussi possible d’y recourir pour corriger un défaut et rendre le visage plus harmonieux.  Enfin, mis à part le coût de l’opération elle-même, on peut faire un peu d’économie puisqu’on n’est plus obligée d’acheter des produits de maquillage pendant plusieurs mois, voire quelques années.

Les inconvénients à ne pas oublier
Le maquillage semi-permanent a ses côtés positifs, cependant, avant de se lancer, il faut également connaître ses inconvénients. Adopter ce maquillage signifie avoir toujours la même tête tous les jours durant quelques années. Il faut donc pouvoir assumer au quotidien ce type de maquillage. En outre, tous les maquillages semi-permanents ne sont pas toujours une réussite. C’est pourquoi il est important de choisir un praticien professionnel qui utilise de bons produits au risque de porter tous les jours un maquillage raté.

Quelles parties du visage traiter ?
La plupart du temps, les personnes qui ont recours au maquillage semi-permanent veulent rectifier des sourcils trop fins ou mal définis. Ce type de maquillage permet de redessiner les sourcils tout en leur donnant un aspect plus épais. Toujours concernant le maquillage des yeux, il est possible d’avoir un trait d’eye-liner semi-permanent. Le résultat peut être très naturel s’il est bien fait. On peut également redessiner le contour des lèvres pour rendre plus charnue une bouche trop fine ou affiner des lèvres pulpeuses.

Les précautions à prendre
Les personnes qui souffrent de certaines maladies comme le diabète, l’asthme, l’insuffisance rénale ou qui ont un problème dermatologique doivent préalablement demander l’avis d’un médecin avant de recourir à cette pratique. N’oublions pas non plus que les pigments utilisés peuvent provoquer une allergie chez certaines personnes, même si les risques sont minimes.

Le prix du maquillage semi-permanent
Le prix du maquillage semi-permanent varie d’un praticien à un autre et dépend de la partie à traiter. Les interventions les plus simples, comme le grain de beauté coûte en moyenne une quarantaine d’euros, tandis que pour les sourcils, il faudra débourser au moins 200 euros.