Comment bronzer sans mettre sa peau en danger ?

Le 29/09/2014 à 07h25 - Dossiers esthétique

Pour bronzer durant l’année on jongle entre cosmétiques et cabine de bronzage afin de s’offrir continuellement un teint hâlé. Si vous respecter les scrupuleusement les conseils des dermatologues et esthéticiennes, le bronzage artificiel garantit des résultats bluffants. Malgré tout, il n’y a pas meilleur moyen que l’exposition au soleil sur une durée bien déterminée afin d’écarter les dangers sur la santé présentée par les autobronzants et les UV des cabines.

Le bronzage naturel
À certains égards, les UV sont dangereux pour le corps. Pour bronzer au soleil en toute sécurité, l’une des précautions à prendre est de consommer des aliments à forte teneur en béta carotène et en vitamine A, réputés pour être des booster de bronzage. Et si le bronzage est accéléré, il devient inutile de rester longtemps au soleil. Parmi les aliments recommandés figurent les carottes, les tomates ainsi que les courgettes. On notera par ailleurs qu’il est recommandé de réduire sa consommation d’aliments riches en vitamine C plusieurs jours avant l’exposition au soleil.
Durant chaque séance de bronzage, buvez de l’eau en grande quantité. Ainsi, votre corps sera constamment hydraté et vous lui épargnerez aussi bien les brûlures que les douloureux coups de soleil. Par ailleurs, pour aider votre corps à se protéger, préférez une exposition entre 12 h et 16 h, à raison de 20 minutes par jour. Après le bronzage, prenez une douche et appliquez une crème hydratante corporelle.
Une consultation auprès d’un dermatologue est impérative avant de se lancer. Ce spécialiste vous indiquera le niveau de protection UV exigé par votre peau à chaque fois que vous vous exposez au soleil pour vous faire un bronzage. Pour optimiser le résultat, n’oubliez pas de procéder à un gommage corporel toutes les semaines.

Le bronzage artificiel
Dans ce cas, les rayons naturels du soleil sont remplacés par des ultraviolets, notamment des UVA diffusés artificiellement. Le bronzage se déroule soit dans une cabine soit dans un lit avec couvercle. Contre toute attente, ce type de bronzage est assez complexe à réussir et surtout, à faire durer à moins d’y revenir fréquemment, exposant à des problèmes de santé. La présence d’un spécialiste est obligatoire dans un salon de bronzage. Il est là pour vous diriger, vous conseiller et vous corriger, s’agitant tout de même d’une séance délicate pour la santé.
Malgré l’intervention de cet expert, prenez rendez-vous avec un dermatologue, ou du moins, avec votre médecin généraliste avant de vous lancer. Il examinera votre peau pour savoir si elle peut supporter un bronzage en cabine. Sur ce point, notez que les peaux parsemées de grains de beauté ou celles qui ont des taches de rousseurs ne peuvent être exposées à un bronzage artificiel. Il en est de même pour les peaux sensibles qui attrapent très facilement et rapidement des coups de soleil ainsi que les peaux avec des blessures (même petites). Enfin, si vous êtes sous traitement médical, vous devez à tout prix l’indiquer au médecin pour qu’il vous dise si les prescriptions sont compatibles ou non avec une séance de bronzage en salon.
Faites un tour des salons de bronzage de votre ville pour choisir le plus propre, surtout au niveau des cabines ou des lits. L’hygiène est primordiale ! Si votre salon habituel n’est pas propre au moment où vous y venez, exigez un coup de nettoyage avant de débuter la séance.
Avant dernier conseil, portez toujours des lunettes protectrices mises à votre disposition dans ces établissements.
Enfin, n’excédez pas 20 minutes de séance.

bronzer sans danger