La peau sensible

Le 24/01/2013 à 09h05 - Dossiers esthétique

Quel que soit l’adjectif utilisé (sensible, irritable, intolérance), ce type de peau réagit négativement au moindre problème que celui-ci soit pathologique, psychologique (stress par exemple) ou extérieur à la personne (climat, pollution…). En outre, il est important de noter que la peau sensible n’a rien à voir avec une peau allergique.

Fonctionnement des peaux sensibles
Une peau sensible se caractérise par l’extrême perméabilité de la couche cornée. En conséquence, la peau devient sèche et elle est incapable de garder l’eau. La peau devient moins tolérante. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse d’efficacité de la couche cornée. Toutefois, on l’impute généralement aux aléas climatiques et autres problèmes environnementaux ainsi qu’à des causes internes. Sur ce dernier point, le stress est souvent retenu comme principal responsable.
Peau sensible

Effets de la peau sensible
Même si les manifestations extérieures ressemblent à des réactions allergiques, en réalité il n’en n’est rien. Les peaux sensibles sont victimes de rougeurs, subissent des desquamations et sont extrêmement sèches.
En plus de ces signes extérieurs, les peaux sensibles font naître une sensation d’inconfort. Les personnes ont l’impression par moment que leur peau est en train de cuire ou de brûler. Ces manifestations surviennent ponctuellement et persistent plusieurs jours, parfois plusieurs mois et voire même toute une saison. Mais heureusement qu’elles ne sont jamais permanentes. Les éléments déclencheurs de la crise sont nombreux, mais comme on l’a précédemment précisé, soit elle est liées à des problèmes environnementaux soit, elle est consécutive à des problèmes internes. Lorsque la crise se produit, il est impossible d’utiliser un produit cosmétique. Il arrive même que le contact de la peau avec l’eau du robinet soit vécu comme une torture. 

Les peaux concernées
Les femmes jeunes sont plus touchées que les hommes et les peaux mixtes sont davantage exposés que les autres types. Les peaux sèches ne sont pas non plus totalement à l’abri. Par ailleurs, les peaux claires et fines sont plus concernées que les autres carnations. On retiendra enfin que le degré de sensibilité est plus élevé au niveau des ailes du nez et au-dessus des paupières.

Quelques recommandations
Plus que jamais les produits cosmétiques sont à sélectionner avec le plus de rigueur possible. De toute façon, les peaux sensibles ne supportent pas trop les produits de beauté, à l’exception de quelques-uns : on citera tout particulièrement les lotions nettoyantes à formule douces, les eaux thermales à vaporiser, les soins protecteurs apaisants et les soins conçus pour réguler la micro circulation.
Hormis ces quatre alliés beautés des peaux sensibles, il est inutile de chercher à « collectionner » les produits de soin en espérant qu’ils arriveront à bout de l’hyper réactivité de votre peau. Les produits ne doivent contenir aucun parfum et sont impérativement hypoallergéniques. Après chaque contact avec l’eau, essuyez votre visage en tamponnant dessus à l’aide d’un mouchoir en papier.

Ce qu’il faut proscrire
Au niveau des produits esthétiques, oubliez totalement les séances de gommages et de masques hebdomadaires, les savons et les pains de toilette.
Concernant les produits cosmétiques, privilégiez ceux qui sont hypoallergéniques.
Pour ce qui est du mode de vie, faites une croix sur les excitants (alcool, café, thé, épices) et évitez de rester trop longtemps dans une pièce climatisée.
Enfin, utilisez les mêmes produits jusqu’à ce que votre peau retrouve un fonctionnement normal.