Esthétique, cosmétiques et parfumerie, les 3 indisociables de la beauté

Le 27/12/2013 à 06h59 - Soins du corps

Faire un gommage corporel, prendre soin de son visage, s’épiler, se parfumer… Voilà autant de gestes beauté qui font désormais partie de notre quotidien. L’esthétique, le cosmétique et la parfumerie sont trois domaines indissociables qui contribuent tous au final à notre beauté et bien-être.
Esthétique, cosmétiques et parfumerie

L’esthétique, un ensemble de soins et de gestes beauté qui font du bien
Pousser la porte d’un salon d’esthétique est le début d’une parenthèse de beauté et de bien-être à savourer pleinement. Bon nombre d’entre nous n’arrivent d’ailleurs plus à se passer d’un rendez-vous hebdomadaire chez l’esthéticienne. Le succès du secteur s’explique en grande partie par la diversité des soins proposés. Les centres de beauté ne cessent de créer de nouveaux soins pour stimuler de nouveaux besoins.
Aujourd’hui, un salon d’esthétique digne de ce nom propose quatre grandes catégories de soins, à savoir le soin du visage, le soin du corps, les massages bien-être et l’onglerie. Dans chaque catégorie, le choix est encore vaste pour répondre à tous les envies et besoins. Le soin du visage comprend notamment le nettoyage en profondeur, le gommage, l’épilation, le maquillage, etc. Quant à l’onglerie, elle ne fait pas uniquement référence au nail art, mais également au soin des ongles.

Les produits cosmétiques, indispensables au quotidien
Les produits cosmétiques font partie de notre quotidien. Beautysta ou non, on ne peut s’en passer. Un produit cosmétique fait référence à tout ce qu’on peut appliquer superficiellement sur la peau ou les cheveux pour les embellir et améliorer leur aspect. Il est composé de principes actifs qui garantissent son efficacité, d’un excipient et d’additifs, dont des conservateurs.
Il s’agit donc des produits de soin (crèmes et gels hydratants, crèmes minceur, huile, masque), des produits d’hygiène (produit exfoliant, démaquillant, dentifrice, gel douche, crème dépilatoire, etc), des parfums et eaux de toilette ainsi que des produits destinés aux cheveux, comme les shampooings, les sprays, les masques, etc. A cela s’ajoutent les produits de maquillage : fards à paupières, eye-liner, rouges à lèvres, mascaras, poudres libres, vernis à ongles, etc.
La spécificité d’un cosmétique est son action superficielle. Il permet notamment d’améliorer la qualité de la peau ou encore des cheveux, mais ne soigne en aucun cas des problèmes plus graves. Il faut savoir qu’un cosmétique ne possède pas de vertus thérapeutiques et ne peut en aucun cas remplacer un médicament.

La parfumerie : plusieurs notions à distinguer
On a toujours l’habitude de désigner sous le terme générique de « parfum » tous les produits qui visent à parfumer. Et pourtant, au moment d’acheter un parfum, on se perd entre les eaux de toilette, les lotions parfumées, les eaux toniques, etc. Si tous ces produits cosmétiques séduisent par leur fragrance, ils diffèrent les uns des autres.
La différence que partagent toutes les sortes de parfums est leur concentration aromatique. Pour donner à un parfum une fragrance particulière, on utilise souvent des extraits de plantes et des huiles essentielles en plus de l’alcool et de l’eau distillée. La quantité change cependant d’un produit à l’autre.
L’extrait de parfum est le plus cher, car très concentré. Il comporte 20 à 40% de « jus aromatique ». Vient ensuite le parfum qui offre une concentration de 18%. L’eau de parfum, quant à elle, enregistre une concentration moyenne de 15 à 20% de jus. Les eaux de toilette et les eaux fraîches sont plus légères, avec seulement 1 à 5% de jus.