La peau sèche

Le 07/11/2012 à 12h21 - Dossiers esthétique

Une peau sèche, contrairement à une peau normale, n’est ni souple ni douce. En revanche, elle est terne et rêche. Une peau sèche n’est pas non plus confortable, car elle tiraille et subit fréquemment des rougeurs. Pour ne pas vivre quotidiennement avec des inconvénients, il est primordial d’hydrater tous les jours votre peau sèche.
Mais attention à ne pas faire l’amalgame entre peau sèche et peau déshydratée. La différence se trouve dans le type de carence : alors que la première est pauvre en lipide et en eau, chez la deuxième, c’est seulement l’eau qui fait défaut.


Les différents cas de peaux sèches
Les peaux sèches sont classées en deux catégories. D’une part, il y a les peaux sèches pathologiques qui sont la conséquence ou plutôt la manifestation ou le symptôme d’une maladie cutanée comme l’eczéma. Une consultation médicale est nécessaire pour mettre en place un traitement. D’autre part, il y a les peaux sèches résultant d’un déficit de lipides.
Cette carence entraîne pour la peau la survenance d’un trouble : la xérodermie caractérisée par une pauvreté en eau de la couche cornée, car la peau devient incapable de conserver l’eau dans cette région. La peau devient mince, elle se fragilise, perd en souplesse et élasticité et s’assèche. Parallèlement, il se produit une desquamation. Du coup, les rides apparaissent rapidement et sont flagrantes alors que sur les peaux grasses par exemple elles sont peu visibles. Malgré tout, il n’est pas impératif de se rendre chez le dermatologue. Il suffit d’appliquer quelques règles en matière d’entretien de sa peau.

Des soins réguliers
Le nettoyage est de rigueur que ce soit de jour ou de nuit. Réalisez-le au moyen d’un lait démaquillant et hydratant. Puis, enduisez légèrement votre visage d’une huile essentielle. Poursuivez par l’application d’une crème de jour grasse et ultra nourrissante. Privilégiez celles qui sont riches en céramides et en vitamines.
Le soir, après vous être démaquillée au lait hydratant, passez à la crème de nuit. Au fur et à mesure des applications, la barrière cutanée devrait être restaurée et une réserve d’eau serait constituée.
Deux fois par semaine, procédez à un gommage en optant pour un produit à la formule ultra-douce. Complétez le protocole par un masque hydratant. En plus de ces soins, il existe deux précautions à tenir : terminez un litre et demi d’eau tous les jours et régulièrement offrez-vous un bain chaud de dix minutes au minimum.

Des gestes à bannir
Les peaux sèches n’apprécient pas l’eau et réagissent mal au contact du savon (y compris les gels douches et bains moussants) ainsi que tous les produits astringents. En hiver, ne lésinez pas sur la cold cream (extrêmement graissante et ultra hydratante).
L’été, fuyez les expositions au soleil chaque fois que vous ne portez aucune protection solaire du style crème hydratante dotée d’un filtre solaire. En fait, il serait même mieux de porter ce type de crème à longueur d’année.
Dernier conseil, bannissez tout produit contenant de l’alcool. Lorsque l’on a la peau sèche, l’alcool devient tabou. Enfin, si en dépit de vos efforts vous ne constatez aucune amélioration, adressez-vous à un dermatologue.
Si malgré ces gestes simples du quotidien, votre peau sèche vous colle à la peau, il serait peut-être bon de consulter un dermatologue pour déterminer les causes de votre peau sèche.