Le drainage lymphatique ou massage drainant

Le 06/12/2013 à 08h00 - Dossiers esthétique

Le drainage lymphatique est une des techniques utilisées pour traiter les problèmes de jambes lourdes, la cellulite par rétention d’eau, la peau d’orange, ou encore l’œdème. A mi-chemin entre le massage et le soin de santé, le drainage lymphatique consiste à améliorer la circulation sanguine, et à faire remonter la lymphe.
La peau d’orange résulte de la présence de cellulite due au stockage de graisse, provoquant des troubles de la circulation lymphatique. La lymphe est un liquide qui circule dans les vaisseaux lymphatiques, et qui irrigue les organes annexes. Ce liquide a plusieurs attributions dans l’organisme : le drainage du liquide interstitiel, le transport des graisses alimentaires,  la protection du corps contre tout corps étranger et l’élimination des déchets. L’effet direct de la lymphe sur l’organisme est l’élimination des toxines, ainsi que tout élément ingéré que les veines ne peuvent pas transporter.
La lymphe a ainsi un rôle primordial dans le système immunitaire de l’organisme, méritant ainsi un soin particulier. Le mauvais fonctionnement de la circulation lymphatique est responsable des jambes lourdes et autres enflures des membres. Le traitement par drainage lymphatique favorise la remontée de la lymphe vers les veines et le cœur, par l’intermédiaire des petits vaisseaux lymphatiques.
Massage drainant

Effets esthétiques du drainage lymphatique
Deux méthodes principales de drainage lymphatique sont connues : la méthode Vodder et la méthode Leduc.
A son origine en 1932, le drainage lymphatique était utilisé par le Dr Emil Vodder pour traiter les sinusites chroniques. La technique fut par la suite utilisée pour des fins thérapeutiques et esthétiques. Dans le cadre d’un traitement esthétique, le drainage lymphatique permet de redonner une meilleure forme à la silhouette, notamment, en favorisant l’élimination de cellulite et des stocks de graisses. L’obésité, qui est devenue un vrai fléau, y trouve ainsi un bon moyen de traitement. D’autres imperfections du visage et du corps sont également évitées et/ou traitées par le drainage lymphatique, notamment, les jambes en poteau, les rides, la couperose, le visage bouffi, ou encore l’acné. Par ailleurs, cette technique de massage permet une meilleure pénétration des produits de soins.

Séance de drainage lymphatique et contre-indications
Une séance de drainage lymphatique se déroule généralement en cabinet de kinésithérapeute ou en institut de beauté, par un personnel compétent. En institut de beauté, le traitement est appelé « massage drainant ». Le traitement se manifeste par des pressions circulaires lentes et régulières sur la peau du client.
La réussite d’une séance de drainage se fait immédiatement sentir, à travers les sensations de bien-être et de légèreté. Le drainage des toxines implique irrémédiablement à des envies fréquentes d’uriner.
Toutefois, le drainage lymphatique est déconseillé aux personnes présentant des troubles de santé ou des maladies telles que les cancers, la tuberculose, des inflammations aiguës, l’œdème cardiaque, les thromboses et phlébites, l’hyperthyroïdie, l’hypotension artérielle, ou encore le Naevius.
Le drainage lymphatique au niveau de l’abdomen est également contre-indiqué pendant les périodes de menstruation.
Néanmoins, le drainage lymphatique, en plus d’améliorer la silhouette, permet de mieux évacuer le stress, et procure bon humeur et bien-être.