Le maquillage bio, qu'est ce que ça vaut ?

Le 13/11/2013 à 08h00 - Dossiers esthétique

Le choix du bio s’impose actuellement dans tous les secteurs d’activités pour de nombreuses raisons. Depuis la découverte des effets néfastes de l’utilisation de produits chimiquement modifiés sur l’organisme, ainsi que de la raréfaction des ressources naturelles utilisées par l’industrie de transformation de produits, le choix du bio s’intègre dans nombreux domaines de la vie, la consommation, la santé, l’industrie, les technologies informatiques (green IT)… 
Tout comme dans le monde de l’esthétique et du maquillage. Etre bio ne signifie par pour autant non-utilisation de produits cosmétiques : désormais, l’on peut retrouver toute forme de produits de beauté et de maquillage, en version bio : fonds de teint, anticernes, correcteurs, gloss, mascara, crayons, poudres, rouge à lèvres, fards à joue, liners, ou autres vernis à ongles. Si certaines marques de cosmétiques proposent des produits 100% naturels (sans aucun ingrédient chimiquement traité), d’autres définissent un produit cosmétique bio, comme contenant très peu d’ingrédients chimiques.
Maquillage bio

Pourquoi opter pour le maquillage bio ?
Choisir de se maquiller bio constitue une garantie d’apport d’ingrédients naturels à la peau. Il est vrai que certains produits cosmétiques classiques (non bio) contiennent des composants issus de synthèses chimiques, tels que les silicones ou les huiles synthétiques. Dans la majorité des cas, les produits cosmétiques bio sont d’origine végétale : huile de jojoba, beurre de cacao, huiles essentielles, huiles d’amandes douces, etc.
Dans des cas très rares, des composants d’origine animale sont utilisés, comme la cire d’abeilles qui est utilisée pour sa vertu antibactérienne, ou encore la lanoline, qui est une cire issue de graisse de laine de coton, prisée pour ses propriétés hydratantes et émollientes.
Le choix du bio milite ainsi pour la protection du monde animal, longtemps sacrifié pour les besoins humains. Les laboratoires de cosmétiques effectuent des tests sur des personnes volontaires ou par méthodes alternatives, et jamais sur des animaux.
Par ailleurs, les produits de maquillage bio utilisant des matières premières végétales doivent être certifiés « Agriculture biologique », pour pouvoir entrer dans la composition de produits cosmétiques bio. Le maquillage bio entre ainsi dans le cadre du respect de l’environnement, puisque les ingrédients d’origine végétale certifiés « Agriculture biologique » sont issus de l’agriculture verte, n’utilisant pas d’engrais chimiques, ni de pesticides, ni d’OGM (organisme génétiquement modifié).

Le maquillage bio a le vent en poupe
Depuis une dizaine d’années le marché des produits cosmétiques bio a connu une forte croissance. Ce sous-secteur des cosmétiques a connu une progression de 25% depuis 2005, tandis que le marché du cosmétique conventionnel n’a enregistré qu’une croissance de 4% sur la même période.
Le marché est en proie à de nombreuses PME, sous la domination de certaines grandes marques comme L’Oréal. Néanmoins, pour se garantir des produits cosmétiques « réellement » bio, il est conseillé de vérifier certains labels de certification sur l’étiquette des produits, notamment, le BIDH, Cosmebio, l’Ecocert (cosmétiques biologiques et écologiques), ou encore Cosmos.
Evidemment, si un produit ne porte pas l’un ou l’autre de ces labels certifiés bio, cela n’indique pas forcément que ce produit contient des éléments chimiques.