UV et bronzage

Le 04/11/2013 à 08h00 - Infos esthétique

Le bronzage est une manifestation capillaire provoquée par l’exposition aux UV (rayon ultraviolet) et au cours de laquelle la peau se constitue un rempart en produisant de la mélanine. C’est cette dernière qui est à l’origine de l’assombrissement de la peau. Le bronzage est donc en fait un mécanisme de défense naturel du corps contre l’agression des UV. Celle-ci peut être naturelle ou artificielle.
Bronzage UV

Le bronzage naturel
Le bronzage naturel résulte d’une longue exposition aux rayons UV émis par le soleil. La peau doit cependant être préparée afin de l’aider à se protéger contre les effets néfastes de ces UV. Sachant en plus que le bronzage étant un bouclier naturel activé par le corps, plus celui-ci sera protégé plus le bronzage sera rapide et excellent.
Si s’enduire de crème hydratante est conseillé par les médecins, la meilleure préparation demeure l’application d’une crème solaire. Les crèmes solaires sont classées par indice de protection c’est-à-dire selon sa capacité à repousser les rayons UV. La crème la plus efficace est celle dotée d’un indice 20 puisqu’elle empêche 94 % des UV de pénétrer le corps.
Par ailleurs, il est fortement interdit de s’exposer entre 12 h et 16 h. De même, lorsque la météo annonce un Indice UV 8 à 11+, oubliez toute velléité d’aller bronzer. L’indice idéal pour bronzer c’est celui compris entre l’Indice UV 1 et 2. Entre l’Indice UV 3 à 7, augmentez l’indice de protection de votre crème solaire. Notez bien que l’Indice UV est différent de l’indice de protection).

Les dangers du bronzage naturel irréfléchi
Il est prouvé que l’exposition au soleil est salutaire pour la santé (production de vitamine D), et l’humeur ou le moral (production d’endorphine). Cependant, cette exposition doit rester occasionnelle, en fonction du rythme et mode de vie. Elle peut également être volontaire, mais dans ce cas, elle ne doit jamais être excessive.
Et pour cause, vous mettez votre peau en danger : des coups de soleil aux cancers de la peau (le plus dangereux est le mélanome malin), en passant par les brûlures et coup de chaleur (déshydratation extrême), de longues séances de bronzage répétitives peuvent être lourdes de conséquences.

Le bronzage artificiel
Ce rituel consiste à s’allonger sur un lit de bronzage équipé de lampes à ultraviolet. Ces lampes émettent surtout des UV-A accompagnés d’une légère quantité d’UV-B. Notons qu’en milieu naturel, le bronzage prend surtout forme sous l’effet des UV-A alors que les UV-B engendrent principalement les coups de soleil. Dans un souci d’optimiser l’efficacité des cabines de bronzage, les fabricants ont augmenté l’intensité des UV-B : ainsi la sensation en cabine est beaucoup plus proche de la réalité et le bronzage accéléré.
Les lits de bronzage favorisent également la synthèse de vitamine D, d’où leur utilisation à des fins thérapeutiques dans les cliniques et hôpitaux. Il n’en demeure pas moins que dans le cas d’un recours abusif, ils sont tout autant dangereux que les rayons solaires. En effet, les UV émis dans ces lits ont également la capacité d’agresser la peau et favorisent l’apparition d’un cancer cutané ainsi que d’autres anomalies (vieillissement de la peau, lésions et inflammation oculaires, sensibilisation du tissu cutané, formation de cicatrices, baisse des défenses immunitaires …).  

Articles recommandés

  1. Absolution présente la Crème du Teint, la nouvelle formule anti-UV Absolution présente la Crème du Teint, la nouvelle formule anti-UV
  2. BB Cream ou CC Cream, que choisir ? BB Cream ou CC Cream, que choisir ?
  3. Choisir ma crème solaire Choisir ma crème solaire
  4. Préparer ma peau pour bronzer Préparer ma peau pour bronzer