Le retour du métier de barbier

Le 22/04/2013 à 08h00 - Esthétique hommes

En salon ou en prestation complémentaire dans un salon de coiffure, on vous propose désormais de vous faire tailler la barbe par des professionnels. La profession de barbier qui revêt la patine des métiers anciens revient à la mode, surtout dans les grandes villes.

Quelles prestations?

Chez le barbier on retrouve évidemment le classique taillage de barbe au blaireau et au coupe chou, s'il vous plaît ; mais aussi des prestations plus sophistiquées pour les puristes du poil.

Pour les adeptes de la moustache, vous pourrez choisir la forme qui vous convient le mieux et laisser à un expert le soin de vous la dessiner. Chez certains barbiers, on dispose de pas moins d'une dizaine de modèles de moustaches à proposer au client. Il ne vous reste que l'embarras du choix pour aborer fièrement votre nouvelle moustache à l'anglaise, à l'américaine ou à l'italienne.

Toutes les formes de rasage de barbes y sont représentées : des joues lisses au bouc en passant par le collier et la barbe de 3 jours. C'est également le moyen d'essayer un nouveau style que vous n'osiez pas arborer avant, de peur de vous rater sur la forme donnée à votre barbe.

 

Pourquoi va-t-on chez un barbier?

C'est vrai, pourquoi aller se faire raser par un professionnel quand on a l'habitude de se raser tous les matins tout seul comme un grand? Il vrai que l'époque du barbier au coin de la rue chez qui les hommes passaient toutes les semaines est largement révolue, et les nouveaux barbiers l'ont bien compris.

Dans les nouvelles formules, il s'agit davantage d'une prestation que l'on s'offre à l'occasion pour prendre un peu de temps pour soi et ressortir avec une barbe nickel. C'est un peu dans la même veine qu'un repas au restaurant, même si l'on sait cuisiner tout seul, pour une occasion particulière, on pousse la porte d'une enseigne de temps à autres.

 

Rasage à l'anicenne

 

Les barbiers sont peut-être les seuls métiers de l'esthétique qui arrivent à séduire les hommes toutes catégories confondues, en dehors des coiffeurs chez qui l'on va par nécessité. Une des raisons qui expliquent ce succès des barbiers est peut-être que le soin est consacré à mettre en valeur un attribut masculin, prendre du temps pour soi n'est plus alors considéré comme une particularité féminine.  En effet, si peu d'hommes sont prêts à assumer en société faire régulièrement des soins du visage, on peut parier qu'ils seraient plus nombreux à déclarer être allé chez un barbier.

 

Côté pratique

A propos des tarifs, comptez en moyenne de 10 à 15 euros pour un simple taillage de barbe, et de 30 à 45 euros pour une prestation plus avancée, type moustache ou taille particulière. Relativement élévé donc... Il est donc difficile d'imaginer que les hommes iront toutes les semaines s'offrir un rasage à l'ancienne. Par contre les prix sont moins élevés chez les coiffeurs qui proposent aussi de vous raser. 

Les raisons qui expliquent ces prix sont principalement la consommation occasionnelle des prestations de rasage, la gamme de clientèle intéressée par un passage chez le barbier. On est loin du barbier à des quartiers populaires des années 1900 coincé entre un café et une épicerie. Une des raisons serait également le manque de barbiers formés au métier selon les exigences de la clientèle. Un problème qui devrait trouver rapidement sa solution car quelques centres de formations pour coiffeurs se mettent à proposer des cours de rasage à l'ancienne.

 

On vous laisse nous recommander votre meilleur barbier, ou faire l'expérience d'un rasage à l'ancienne dans l'une des échoppes de ce métier qui a le vent en poupe!

Articles recommandés

  1. Gagnez un rasoir Big Moustache en déposant votre avis sur Estheteek Gagnez un rasoir Big Moustache en déposant votre avis sur Estheteek
  2. Les masques de beauté au masculin Les masques de beauté au masculin
  3. Au rayon rasoir pour hommes, le pari de Big Moustache Au rayon rasoir pour hommes, le pari de Big Moustache
  4. Conseils et soins pour le rasage Conseils et soins pour le rasage