Se débarrasser des poils sur les aréoles des seins

Le 12/07/2013 à 08h00 - Soins du corps

De longs poils bruns poussent tout autour de l’aréole de vos seins. Ils sont intimidants pour les filles et repoussants pour les hommes. Encore plus s’ils comptent par dizaine ou vingtaine. Comment s’en débarrasser ? Telle est la question que se posent les femmes portant cette imperfection qu’elles qualifient généralement par une malédiction pour leur intimité féminine.
Poils aréoles seins

Causes possibles
En général, il est question d’un déséquilibre hormonal : insuffisance d’hormones féminines par rapport aux hormones masculines connues sous le nom de testostérone. Ce déséquilibre peut avoir plusieurs origines. Pilule inadapté, kyste ovarien, cycles anormaux, stress… peuvent tous entrainer l’existence de poils au tour de l’aréole. Pour connaître cette cause hormonale, vous devez faire un bilan hormonal sanguin.
Outre le trouble hormonale, la pilosité des aréoles peut avoir pour cause la génétique. C’est d’ailleurs cause la plus fréquente. Dans une famille, les femmes peuvent héréditairement avoir une pilosité quelque peu exacerbée. Dans ce cas, l’aréole constitue un lieu de prédilection pour ces poils indésirables.

Eliminer les poils des aréoles des seins
Les techniques classiques
Le monde de l’esthétisme développe au fil des ans des techniques d’épilation de plus en plus performantes. Mais, jusqu’ici, la pilosité des aréoles des seins se révèle particulièrement récalcitrante aux techniques actuelles.
Le rasage est à prohiber pour éviter de voir les poils pousser deux fois plus. L’épilation à la cire, la pince et les crèmes épilatoires se révèlent également inappropriées pour épiler l’aréole, sauf en prenant bien soin d’arracher les racines. Un poil cassé se renforce à la repousse.
Dans le cas où vous utilisez la technique d’épilation par pince, il existe un remède de grand-mère pouvant calmer les rougeurs et l’inflammation. Il vous suffit pour cela de dissoudre dans un verre d’eau tiède une cuillérée de sel d’Epsom et de bicarbonate de soude. A l’aide d’une compresse ou coton imbibée du produit trempez pendant une quinzaine de minute la partie vos aréoles.
Les crèmes ayant pour fonction de bloquer la testostérone locale peuvent donner des résultats chez certaines personnes, mais pas pour tout le monde. De plus, les résultats sont généralement peu satisfaisants, surtout pour la pilosité d’origine génétique.

Epilation au laser
Le laser est actuellement considéré comme la technique épilatoire la plus performante. Cependant, elle est moins pratique lorsqu’il est question de traiter des zones difficiles comme les aréoles. En optant pour cette technique, vous devez passer par une série de nombreuses séances. En général, les instituts commencent par trois séances espacées de quatre semaines. Ensuite, l’intervalle est allongé progressivement de deux, puis de trois mois pour former au total environ huit séances.
A noter que le cycle du poil d’aréole s’étale généralement sur un an. Cela dit, dès que l’épilation laser est prend de l’effet, vous n’avez plus de poiles sur cette zone. Une raison de plus d’espacer suffisamment les séances pour laisser aux poils le temps de repousser. Autrement dit, il faut que les séances se répètent sur un an pour vernir définitivement à bout des salves de poils. Sauf un nouveau trouble hormonal, le laser offre un résultat définitif.